En direct du Comité Technique (CT) du 12 juillet 2019

Cette troisième séance de l’année portait sur un sujet unique, à savoir l’extension des horaires du service public au sein des médiathèques de Créteil.

Tout d’abord, il convient de rappeler à quel point les politiques culturelles sont au cœur de l’action du Territoire et une véritable préoccupation pour Grand Paris Sud Est Avenir. Aussi, on peut se réjouir de cette avancée en termes de service public, qui sera effective dès le 1er octobre prochain.

Pour parvenir à l’aboutissement de ce dossier, plusieurs étapes ont été franchies.

L’autorité territoriale a d’abord fixé des invariants du projet, à la suite d’études réalisées : 17h hebdomadaires de service public en plus sur le réseau cristolien, ouverture 30 dimanches après-midi à Mandela, égalité de traitement des agents face à la sujétion du dimanche travaillé, intégration du dimanche travaillé dans le cycle et moyens complémentaires par l’appel à volontariat et les vacataires.

Ensuite, des sujets avaient volontairement été ouverts à la discussion avec les agents et leurs représentants.

Il en est allé ainsi des plannings et de l’organisation du travail que les agents ont pu élaborer au travers des comités de suivi et des comités de pilotage, sous l’égide de la direction de l’équipement. Ce travail a notamment abouti au choix de 4 équipes, à la combinaison de semaines de 4 et de 5 jours, à la sortie anticipée pour l’équipe ayant effectué le dimanche précédent, etc.

L’autre sujet qui a fait l’objet de discussions a été le montant de la revalorisation du régime indemnitaire pour tenir compte de la sujétion du travail le dimanche. En l’espèce, l’autorité territoriale s’est inscrite dans une logique d’écoute et d’échange comme je le rappelais dans mon message du 26 juin. Chacun a pu constater que la position de départ de la collectivité est différente de l’arbitrage final !

Tout au long des discussions, l’esprit d’ouverture a été articulé avec l’impératif pour la collectivité de traiter la question du travail du dimanche à Mandela en équité par rapport aux collègues qui travaillent déjà le dimanche à GPSEA.  La revalorisation indemnitaire a donc été fixée comme suit :

  • Une revalorisation du régime indemnitaire identique pour tous les agents dont les cycles de travail comprendront des dimanches avec une prime unique de 150 euros nets pour chaque dimanche travaillé.
  • Le montant annuel de cette revalorisation, correspondant à cette prime de 150 euros nets multipliée par le nombre de dimanches compris dans le cycle, sera mensualisé et versé dans le cadre du régime Indemnitaire.
  • Les agents volontaires, et donc travaillant en dehors du cycle de travail, seront rémunérés conformément à la règlementation en heures supplémentaires bonifiées à hauteur de 66%.
  • Les vacataires bénéficieront d’une majoration, par rapport à leur rémunération horaire normale, avec un mode de calcul basé sur celui pratiqué en matière d’heures supplémentaires.

L’autorité territoriale exprime toute sa confiance à l’endroit de nos collègues en charge du service public de la culture pour mettre en œuvre cette ambition d’un accès renforcé à la lecture publique pour tous.

Rendez-vous le lundi 23 septembre 2019 pour une nouvelle réunion du comité technique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *