Message de bienvenue du DGS

fabien_tastet_450

Bonjour,

Je suis très heureux de vous accueillir, agents de Grand Paris Sud Est Avenir, sur mon blog, outil conçu pour vous donner régulièrement des informations sur notre actualité et notre fonctionnement quotidiens.
Cet espace permet de parler de vous, de nous, de donner à voir ce que font les uns et qui n’est pas forcément connu par les autres tant nous appartenons à une grande maison aux métiers et services multiples. Il m’offre la possibilité de rappeler le sens de notre action car ce que nous faisons n’est pas la simple addition de décisions particulières mais relève de principes et de convictions. Enfin, il est interactif et je vous invite à saisir l’opportunité offerte de questionner et de commenter.
A bientôt !

5 réflexions au sujet de « Message de bienvenue du DGS »

  1. Boutin

    Bonjour monsieur TASTET j aimerai savoir pourquoi pour les promotion interne dans certains services on demande d avoir les fonctions pour pouvoir être nommée tant dit que dans d autre services on nomme sur poste sommes nous une entité où chacun gère a son bon vouloir

    Répondre
  2. Fabien Tastet

    Je comprends l’interrogation. Nous ne laissons pas la décision au bon vouloir de chacun. Ce qui fait la décision de nomination, c’est la nature du poste occupé, pas l’avis du supérieur hiérarchique ou l’appartenance à tel ou tel service. Rappelons les étapes pour être nommé à la Promotion Interne (PI).

    – disposer d’un avis favorable. À ce stade nous avons apporté un changement important puisqu’on peut avoir un avis favorable même si on n’occupe pas un poste correspondant au grade auquel on essaie d’accéder. il s’agit d’une mesure favorable aux agents qui auparavant pouvaient être bloqués par le poste occupé alors qu’ils avaient le potentiel pour accéder au grade supérieur. Par exemple, si vous êtes assistant(e) de direction et que vous remplissez les conditions de promotion à attaché, vous pouvez tout à fait avoir un avis favorable dès lors que vous avez le potentiel pour accéder à la catégorie A. Cette mesure, méritocratique, est une transformation importante de nos pratiques, qui n’est pas simple à assimiler par les agents et les évaluateurs.

    – figurer dans les premiers du classement. À la PI, nous classons de façon objective les agents ayant obtenu un avis favorable et nous les classons selon des critères objectifs (ancienneté, concours ou examens réussis, situation d’encadrement). Là aussi, le fait de ne pas occuper un poste de la catégorie du grade d’accession ne fait perdre aucun point. Par exemple, s’il s’agit de la PI de technicien, ce n’est pas parce que vous êtes déjà sur un poste correspondant au grade de technicien que vous êtes mieux classé que les autres.

    – si vous êtes finalement proposé, aller sur un poste qui correspond à votre nouveau grade. C’est à ce stade que la Direction Générale constate, pour les agents proposés à la PI, soit qu’ils occupent un poste qui correspond à leur nouveau grade (et dans ce cas pas de changement de poste), soit qu’ils occupent un poste inférieur au grade (et alors il faut que l’agent effectue une mobilité pour être nommé ou que son poste soit fortement transformé).

    C’est un principe sain. Il doit y avoir une différence entre l’Avancement de Grade (AG) et la Promotion Interne (PI). À l’AG, on nomme systématiquement sur poste. Si on faisait de même pour la PI, quelle serait alors la différence entre l’AG et la PI ?
    En résumé, le poste occupé n’est plus un blocage pour être proposé à la PI. Mais pour être nommé, il faut dans les deux ans se positionner sur un poste correspondant au nouveau grade. Ce que notre collectivité favorise par le soutien à la mobilité interne (60 mouvements internes en 18 mois). Enfin, si l’avis est décentralisé et rendu par environ 150 évaluateurs, c’est la DG qui se prononce sur l’adéquation grade-poste pour la PI.

    N’hésitez pas à me questionner sur notre nouveau dispositif AG-PI. Il va dans le bon sens, je le crois, mais est complexe et son appropriation par les uns et les autres se nourrit de cet échange.

    Fabien Tastet

    Répondre
    1. Tomitch Olga

      Bonjour Monsieur TASTET,

      Bonjour et tous mes vœux 2018.

      J’ai pris en cours l’information. Je viens de lire votre article.
      Quoi qu’il en soit, la PI concerne les postes dans la même fonction, si je suis administratif, ou technique, j’ai la possibilité d’avancer de grade dans ma filière, et passer la catégorie au dessus. Par contre, si je veux changer de filière, je dois toujours passer par le concours. Est-ce bien cela ?Le problème pour certains agents, est de rester cantonné dans leur voie, alors qu’il émette le vœu de changement d’orientation, sans passer par le concours. À ce stade, ce n’est pas possible.
      Je fais référence aux agents du technique, où c’est un plus compliqué pour eux, parce que le poste peut changer du tout au tout, suivant le service où les fonctions sont alors très diverses, et demandent des qualifications spécifiques, par exemple : la voirie ,le transport, ou le bâtiment. Tout ça est très différent.
      Donc sur ce point, il reste une différence, et il ne faut pas s’y méprendre. Je dis cela parce qu’il me semble qu’il pourrait y avoir méprise, sur le sujet, et l’on puisse croire que c’est possible par un avancement de grade.

      Cordialement, Monsieur TASTET.

      Répondre
  3. Fabien Tastet

    Bonjour,
    votre question est tout à fait légitime, je l’ai transmise à la DRH pour qu’elle étudie et qu’elle vous réponde par écrit dans les meilleurs délais.
    Au-delà, nous sommes en train de préparer un nouveau document très accessible qui explique les règles d’avancement et de promotion. Que l’on soit d’accord ou pas avec les décisions prises, on a le droit d’être parfaitement informé de la façon dont les choix s’opèrent et des critères de décision.

    Répondre
  4. Sam

    Bonjour monsieur Tastet j aimerai savoir pourquoi les frais de restauration lors de nos formation au cnfpt ne sont pas.rembourser .sachant quel la plus part des communes et des établissements publics le font .de plus vous qui poussez les agents a mieux se former

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *